Le Blog des consultants Converteo
Ce blog est alimenté par les consultants de Converteo. Découvrez aussi notre site pour plus d’informations sur le cabinet et ses prestations.

Retour aux articles du blog

Comment optimiser intelligemment un site à faible trafic

Par Raphaël Fétique
21 avril 2008
4 commentaires

L’article «  Top 7 tips for Optimizing Low-Traffic Websites » de Future Now soulève une problématique intéressante qui est : Comment optimiser les sites à faible trafic, qui ont un budget serré ?

1- Munissez vous d’un outil de test

à‰tant donné le peu de budget disponible, optez pour la solution gratuite « Google Website Optimizer ». GWO est une application web de Google qui permet de mettre en concurrence des variantes de certains éléments d’une page. Le principe est de proposer aux visiteurs aléatoirement une nouvelle promesse, un nouveau design de bouton, un nouveau call to action… Les tests sont réalisés sur des échantillons représentatifs calculés par l’outil pour converger vers la page basée sur l’association d’éléments la plus convaincante.Une fois le nombre de visiteurs suffisant, l’outil vous indique la page la plus efficace du point de vue de la conversion pour un objectif donné (ex : inscription à une offre, achat d’un produit, visualisation d’un contenu…).Google Website Optimizer est un outil d'A/B testing

Avril 2008: GWO est désormais disponible en standalone, plus besoin de compte Adwords

Pour une démonstration du fonctionnement de GWO en Français, je vous invite à lire ce très bon article d’Olivier Duffez

2 – Faites des tests A/B

L’intérêt de faire des tests A/B plutôt que multivariés, vient du fait qu’avec un test A/B, il n’y a que 2 à 4 variantes d’une page en compétition (on choisit de travailler sur un call to action, et on va tester, à page équivalente, 4 versions du call to action) alors qu’avec du test multivarié, les variantes de page sont très nombreuses. Je peux par exemple tester 3 titres différents, avec 3 images différentes et 3 call to action différents. Dans ce cas j’ai 3x3X3=27 variantes de pages, et il me faudra donc plus de visiteurs pour converger vers un consensus.Générer assez de trafic pour arriver à des résultats statistiquement corrects est une tâche extrêmement longue pour un site qui enregistre peu de visites. Les tests A/B offrant moins de combinaisons peuvent produire de bons résultats en quelques mois, une solution adaptée aux petits sites.

3- Ne faites pas de conclusions hâtives

Soyez patient, attendez que les tests soient terminés avant de passer aux conclusions. Une fois que les tests sont finis pour chaque page de test, il est crucial d’étudier le « pourcentage de probabilité de battre l’original » et le « pourcentage de probabilité de battre tous les autres variantes ». Toutes les probabilités en dessous de 90% laissent planer un doute statistique sur l’irréversibilité des tendances observées : est-ce que la page est définitivement plus efficace qu’une autre ou dans une semaine le résultat sera-t-il inversé ?

4- Ciblez ce que vous cherchez

Assurez vous d’avoir défini des hypothèses valables à tester. En d’autre termes vous devez savoir à l’avance comment interpréter vos futurs résultats. Ne testez pas une image ou un titre au hasard, mais faites le parce que vous avez une raison de penser que ce titre attirera plus l’acheteur vers votre produit ou service. Limiter le nombre de variantes est la clef pour obtenir des résultats rapides sur un site à faible trafic.

5- Testez des petits parcours

Il faut diminuer le nombre d’étapes entre votre page d expérimentation (page où vous réalisez le test) et la page de destination où vous constatez le taux de conversion. Par exemple dans le cas d’un site d’e-commerce utilisez le panier d’achat comme page de destination et la page produit en tant que page de test. Ceci est plus efficace que d’utiliser la page de confirmation d’achat comme destination qui est elle distante de deux étapes.

6- Assurez vous de votre succès avec des campagnes CPC

Acheter du trafic pour valider vos changements sur le site, c’est comme acheter une assurance sur l’efficacité de votre page. Si vos campagnes CPC sont bien faites elles attireront plus de visiteurs et vos résultats n’en seront que meilleurs (plus précis d’un point de vue statistique). Avec suffisamment de visiteurs, tester revient en quelque sorte à laisser les visiteurs optimiser le design de votre site à votre place.

7- Priorisez vos efforts d’optimisation

Optimiser l’ergonomie et la conversion est normalement plus facile que d’optimiser la persuasion. Avant qu’un site puisse convaincre, tous ses éléments de base doivent fonctionner. Il faut commencer par les bases pour monter dans la hiérarchie de l’optimisation, hiérarchie que vous pourrez découvrir sur Grokdotcom, le blog de FutureNow.La hiérarchie de l'optimisation par FutureNowSi je vous dis « hiérarchie », vous me répondez « pyramide ». Si je vous dis en plus « marketing », vous me répondrez « pyramide de Maslow ». Bien vu !

4 commentaires sur cet article

  • Olivier Duffez (WebRankInfo)
    21 avril 2008

    Merci 😉

  • Vincent FAVRIE
    29 avril 2008

    Je suis très intéressé par vos articles sur l’A/B Testing. Vous conseillez régulièrement l’Optimiseur de Site Google, mais quelle est donc la concurance ? Avez-vous une liste d’outil d’A/B Testing ? Je veux faire un bench et sur le net tout le monde ne parle quasiment que de l’outil google. D’avance merci pour votre réponse et bravo pour les infos sur votre blog.

  • Raphaël Fétique
    29 avril 2008

    Je ne connais pas tous les outils « libres » mais il doit y en avoir qui remplissent le rôle de solution d’A/B testing. Plus simplement, en « bricolant » un peu, avec un code javascript (tirage aléatoire), il est possible de diviser son trafic en deux vers les 2 versions de la page. Ensuite en taggant correctement, on peut mesurer la performance de chaque page. Naturellement, on ne dispose pas alors de toute la brique statistique intégrée dans les outils de testing, mais l’essentiel est là .

    Concernant les outils avec lesquels nous travaillons, il s’agit d’outils de testing multivarié. Google Website Optimizer fait parti de cette famille d’outils qu’on peut aussi plus modestement utiliser en tant qu’outil d’A/B testing.

    Converteo travaille avec Holisitis, mais sur le marché, on retrouve les outils Amadesa, Optimost, Offermatica… et d’autres. A noter que ces outils payants sont souvent couplés avec une offre de conseil.

  • Vincent FAVRIE
    09 mai 2008

    Merci pour ces informations.

Laisser un commentaire

Articles qui pourront vous intéresser
Contactez-nous
Pour obtenir plus d'informations sur nos activités et discuter de vos projets directement avec nos consultants, nous vous invitons à nous contacter.
Nous contacter
En parcourant converteo.com, vous acceptez notre utilisation des cookies.