Le Blog des consultants Converteo
Ce blog est alimenté par les consultants de Converteo. Découvrez aussi notre site pour plus d’informations sur le cabinet et ses prestations.

Retour aux articles du blog

Livre Blanc : Comprendre les Data-Lakes

Par Sabrina Bouakkadia
04 avril 2016
3 commentaires

Converteo a le plaisir de vous partager son dernier livre blanc sur les data-lakes. Espaces de stockage destinés à accueillir tous types de données (structurées ou non), ils sont à la base d’une stratégie big data pour l’entreprise.

A l’inverse d’une Data Management Platform (DMP), le data-lake agrège les données sans distinction ni segmentation (données comportementales, clients, produits, cross-canal, exogènes…), ce qui rend les deux outils complémentaires dans un dispositif digital global. Le data-lake est avant tout orienté connaissance et intelligence tandis que la DMP est résolument opérationnelle et orientée activation.

Ce sujet méconnu d’une grande part des acteurs digitaux et cross-canal constitue une réelle opportunité technologique au service du business. Nos consultants ont mis leur expertise à contribution pour l’édition de ce support afin de vous permettre de les comprendre.


 Téléchargez le Livre Blanc : Comprendre les Data-Lakes

3 commentaires sur cet article

  • Virgile
    04 avril 2016

    Merci beaucoup pour cet article, qui explique très bien ce qu’est un data lake.
    Mais je ne comprends pas comment il peut constituer l' »intelligence » et la DMP « l’opérationnel ». La DMP permet d’enrichir un ciblage publicitaire par exemple, ou de développer une connaissance client par un système de convergence de données. Ainsi pourquoi ne lui attribuer qu’un rôle  » opérationnel » ?

  • Julien Ribourt
    20 mai 2016

    Bonjour Virgile,

    Tout dépend de ce qu’on entend par « intelligence ».

    La DMP apporte en effet une certaine couche d’intelligence via sa capacité à collecter et réconcilier de la donnée sur les différents dispositifs sur lesquels elle est déployée et/ou connectée (sites et apps first et second party, dsp, broker 3rd party, etc.) et à la segmenter pour enrichir le ciblage publicitaire par exemple comme vous le mentionnez justement.

    En revanche l’intelligence dont nous parlons quand nous opposons data-lake et DMP est plutôt l’intelligence calculatoire. La DMP n’a pas vocation à réaliser des opérations de calcul complexes et poussées, souvent basées sur des données sensibles, telles que du scoring client/prospect/produit, de la prévision de ventes, du calcul de risque, etc. La DMP sera plutôt la destinataire de ces scores et calculs qu’elle exploitera sur les différents canaux auxquels elle est connectée en fonction des cas d’usage.

    L’intelligence de la DMP est donc moindre en ce sens qu’elle ne repose que sur ses capacités de connecteur et de segmentation de données anonymisées.

  • Virgile
    10 juin 2016

    Merci beaucoup Julien, c’est très clair.

Laisser un commentaire

Articles qui pourront vous intéresser
Contactez-nous
Pour obtenir plus d'informations sur nos activités et discuter de vos projets directement avec nos consultants, nous vous invitons à nous contacter.
Nous contacter
En parcourant converteo.com, vous acceptez notre utilisation des cookies.