Le Blog des consultants Converteo
Ce blog est alimenté par les consultants de Converteo. Découvrez aussi notre site pour plus d’informations sur le cabinet et ses prestations.

Retour aux articles du blog

Mouvement de souris eyetracking et outils de mesure

Posté dans Web analytics
Par Raphaël Fétique
25 mars 2007
7 commentaires

L’Eye tracking (occulométrie en français) est un ensemble de méthodes visant à étudier les mouvements et les points fixés par l’oeil. Sur Wikipédia, on apprend que les premières recherches menées sur le sujet datent de du 19ème siècle, époque où les observations et mesures étaient réalisées… à l’oeil.

Heatmap de la couverture du Time Avec le temps, les méthodes ont évolué, et aujourd’hui le monde de la presse, de l’édition, de la télévision et de la publicité en use régulièrement. L’eye tracking a pour objectif de comprendre ce qui attire l’attention et ce qui ne l’attire pas par le biais d’une heatmap, dont on peut voir une illustration sur la page du Time.Assez intuitivement, plus les zones sont représentées avec une couleur chaude, plus la zone a été visualisée longtemps. Sur l’exemple, vous noterez que les petits caractères demandent un déchiffrage, et que le titre du magasine étant court et en gros caractère n’est que peu regardé.En fait la heatmap n’est qu’une étape, car il faut l’exploiter et décrypter toutes les informations qu’elle fournit. Mais ceci sera l’objet d’un autre article.

Si tout le monde a entendu parler de l’eye tracking, c’est qu’il a été un outil adapté à un monde où l’oeil était le seul indicateur d’attention. Mais à l’ère de l’ordinateur, la navigation grâce à la souris permet d’interagir avec l’écran et donne de nouveaux éléments quant à l’attention du sujet. Dès lors, et depuis quelques temps maintenant, des solutions ont été développées pour pouvoir exploiter cette nouvelle source d’information. L’excellent blog web-analytique présente plusieurs solutions existantes sur le marché, dont plusieurs proposent un test gratuit.En creusant un peu le sujet, on se rend compte qu’il existe deux types d’outil :

    – les analyseurs de déplacement du curseur et de clics : ClickTale est le seul à le proposer ce niveau d’information pour l’instant, si je ne m’abuse

Sur la vidéo suivante, vous découvrez l’interface de ClickTale, qui semble vouer à devenir la solution la plus complète de « mouse tracking » du marché. On pourra noter, que la principale fonctionnalité mise en avant est l’enregistrement des comportements de chaque utilisateur sous la forme d’un petit film où l’on voit le pointeur de l’internaute se balader sur la page. Question de confidentialité, je m’imagine que le travail est bien fait, mais là où je m’inquiète plus, c’est concernant le temps de visionnage de tous ces enregistrements. J’ai cru comprendre que la société développant ce service cherche à réaliser une forme de heatmap de la position du curseur, agrégeant plusieurs utilisateurs. Mais il semblerait que rien ne soit prêt pour l’instant.Pour finir sur ce sujet fort intéressant, on notera qu’il existe déjà des heatmap pour les analyseurs de clics, où évidemment, plus un lien est cliqué, plus il apparaît dans une couleur chaude.Mais, et je me dois de poser la question, est-ce que les mouvements de la souris sont vraiment pertinents à analyser ? Autant les analyseurs de clics ont une utilité que l’on ne peut remettre en question lorsqu’il s’agit de conversion et d’usabilité du site, autant je pense que des recherches sont nécessaires pour comprendre si les internautes utilisent leur curseur pour naviguer dans une page, si leur curseur suit le mouvement de leurs yeux et, si tous les internautes interagissent avec leur souris de la même manière. Regarder un point, signifie que notre attention est focalisée sur ce point (on peut faire semblant d’écouter un interlocuteur et le regarder… mais tout de même, une partie de l’attention est focalisée). Je suis moins sûr qu’avoir son curseur pointé sur une zone signifie que l’on regarde cette zone, et donc qu’on y focalise une partie de son attention…

7 commentaires sur cet article

  • Robi
    02 avril 2007

    Je rejoins parfaitement ton avis : soit on analyse le mouvement des yeux, soit les clicks.

    Analyser le mouvement de la souris ne sera pas instructif dans la plupart des cas et pourrait même amener à de fausses conclusions.

    Pour le vérifier il « suffirait » de faire des tests d’eyetracking et de mousetracking en même temps, puis comparer 😉

    Qui cherche un sujet de mémoire ? 😀

    PS: Merci pour ce blog intéressant.

  • Pascal
    16 novembre 2009

    Bonjour,
    merci pour cet article intéressant. En revanche je ne comprends pas la remarque de Robi sur l’étude des mouvements de la souris. Est-ce que quelqu’un a des précisions à apporter sur ce point ?
    Merci par avance,
    Pascal

  • Sophie
    27 juillet 2010

    Je connaissais bien les systèmes d’eye tracking, mais je pense que les systèmes de suivi croisés avec les mouvements de la souris sont très peu expérimentés. Comment faire pour tracker la souris sur un site ? Installer un petit modula javascript qui ferait ça ? Dans tous les cas, je pense que ce serait intéressant de corréler ces résultats…

  • […] Eye-tracking / Mouse-tracking (tags: ergonomie usability tools) […]

  • […] L’excellent blog-conversion parle d’eyetracking et de mousetracking dans ” Attention, tout mouvement de souris pourra être retenu contre vous“ This entry was posted on Jeudi, mai 17th, 2007 at and is filed under Ergonomie / […]

  • […] espace latéral. En utilisant l’excellent outil Clicktale (dont j’avais parlé dans un post précédent)), nous avons constaté que nous vous faisions pas mal scroller. Dès lors, en plus de mieux […]

  • […] Consultez nos articles traitant de sujets proches : Attention, tout mouvement de souris pourra être retenu contre vous ! […]

Laisser un commentaire

Articles qui pourront vous intéresser
Contactez-nous
Pour obtenir plus d'informations sur nos activités et discuter de vos projets directement avec nos consultants, nous vous invitons à nous contacter.
Nous contacter
En parcourant converteo.com, vous acceptez notre utilisation des cookies.