Le Blog des consultants Converteo
Ce blog est alimenté par les consultants de Converteo. Découvrez aussi notre site pour plus d’informations sur le cabinet et ses prestations.

Retour aux articles du blog

Phablettes : Quelles promesses, quels usages, quels enjeux pour demain ?

Posté dans Non classé
Par Astrid de Jullien
11 septembre 2015
2 commentaires

Les premières phablettes sont apparues en 2010, mais c’est avec le lancement de l’iPhone 6 Plus en 2014 que le terme s’est popularisé. À ses débuts, le format de ces « gros smartphones » a beaucoup surpris.

Mot-valise composé à partir des termes phone et tablette, la phablette est dotée d’un écran de taille intermédiaire entre le smartphone et la tablette, qui varie entre 5 et 6,9 pouces. Ainsi l’iPhone 6 Plus, le Samsung Galaxy Note IV, le Sony Xperia Z Ultra, sont des phablettes.

Face au constat que les utilisateurs s’équipent de plus en plus d’une tablette en complément de leur smartphone, la promesse de la phablette est de permettre un « tout en un » : proposer une meilleure expérience de lecture des contenus sur les smartphones et une praticité plus grande que sur la tablette (format plus léger et fonctionnalité de téléphone).

Support hybride, comment se positionne la phablette par rapport au smartphone et à la tablette ? Est-elle à l’origine de nouveaux usages ? Comment les acteurs doivent-ils s’adapter et gérer le format des écrans ? Quels sont les avantages et les contraintes ?

Il existe en date encore peu de données disponibles sur les phablettes, mais Converteo a essayé d’enquêter sur ce nouveau phénomène et vous propose ses premières clés de lecture.

 

L’équipement des phablettes est en forte croissance

Selon l’institut GfK, les ventes de phablettes représentaient presque 13% des ventes de téléphones mobiles dans le monde fin 2014, avec des écarts importants entre l’Europe (6.4%) et l’Asie (17.5%). Cette proportion a doublé par rapport à fin 2013 et témoigne d’un certain engouement dont on peut se demander jusqu’où il ira.

Il est encore difficile d’identifier si les ventes de phablettes cannibalisent le marché des smartphones et/ou des tablettes.

 

L’observation des activités sur phablettes fait ressortir les réseaux sociaux

Il ressort de l’étude conduite en mars/avril 2015 par Opera Mediaworks une surreprésentation de la consultation des réseaux sociaux par les porteurs de phablettes. Étonnamment, les autres contenus multimédias ne sont en revanche pas davantage consultés que sur les autres devices. Ces conclusions sont cependant à nuancer au regard d’une autre étude conduite par Flurry et centrée sur l’usage applicatif depuis les phablettes : l’utilisation des applications de musique, sport et média affichent une croissance supérieure à 100% sur phablette contre 50% tous devices confondus. Il resterait à déterminer si c’est une facilité liée au format ou à une audience plus technophile.

 

Le format des phablettes fait émerger de nouvelles contraintes d’usage

Sur un plan pratique, le device est trop grand pour tenir dans une poche de pantalon ou dans les poches smartphones des sacs à main. Une différence qui n’est pas à négliger.

Ensuite, si la taille des écrans phablettes présente un confort de lecture, c’est aussi une difficulté car l’écran est plus difficilement manipulable d’une seule main et avec le pouce. Or, la moitié des utilisateurs de smartphones pianotent d’une seule main sur leur écran tactile.

Le schéma ci-après illustre le confort d’accès avec le pouce (« thumbzone ») en fonction de la taille de l’écran du smartphone (vision pour un droitier).

phablettes

 

Il apparaît très clairement que certaines zones de l’écran sont inaccessibles au pouce sur les phablettes et c’est sans doute ce qui est à l’origine d’adaptations ergonomiques, comme par exemple le parti pris des OS de placer les éléments clés de navigation en bas de l’écran d’accueil. De façon élargie se pose la question de la nécessité d’un développement spécifique aux phablettes pour tenir la promesse d’une meilleure expérience utilisateur. En effet, quel est l’intérêt d’avoir un écran plus grand si les éléments sont moins accessibles ? Pourtant, les sites et applications sont encore designés pour des usages tablette ou smartphone. Le choix n’est pas forcément évident pour les formats phablettes : faut-il proposer l’affichage pour la version tablette ou la version smartphone ? Les sites et applications doivent-ils faire l’objet d’un développement spécifique sur phablette ? Il est encore un peu tôt pour l’affirmer. Si la taille des smartphones continue à tendre vers le format phablette, il est probable que les formats de référence au moment de la conception d’un dispositif mobile évolueront dans ce sens. D’ici là, pour les sites mobiles,  le responsive offre un bon compromis, en dépit des spécificités de développement afférentes.

 

Les enjeux pour demain

Le marché des phablettes est en plein essor ce qui amène de nouveaux usages, même si, en date, la phablette reste « un téléphone amélioré ». La promesse d’un device hybride entre le smartphone et la tablette est plutôt tenue : l’écran offre plus de confort que sur un smartphone et le device est plus léger qu’une tablette, mais fait naître de nouvelles contraintes. L’enjeu est donc de parvenir à offrir une véritable amélioration de l’expérience sur ces écrans intermédiaires.

2 commentaires sur cet article

  • Loic
    18 septembre 2015

    Bonjour,

    Je ne suis sûr si l’iPhone 6 peut être considéré comme une phablette, je dirais plus un Galaxy note ou un Huawei P7. Sinon, très bon article !

  • Astrid de Jullien
    18 septembre 2015

    Merci Loïc ! Vous avez raison l’iPhone 6, qui mesure 4,7 pouces, entre dans la catégorie des smartphones. En revanche, avec 5.5 pouces, l’iPhone 6 plus est considéré comme une phablette. Le petit « Plus » qui fait toute la différence 😉

Laisser un commentaire

Articles qui pourront vous intéresser
Contactez-nous
Pour obtenir plus d'informations sur nos activités et discuter de vos projets directement avec nos consultants, nous vous invitons à nous contacter.
Nous contacter
En parcourant converteo.com, vous acceptez notre utilisation des cookies.