Le Blog des consultants Converteo
Ce blog est alimenté par les consultants de Converteo. Découvrez aussi notre site pour plus d’informations sur le cabinet et ses prestations.

Retour aux articles du blog

Quelques réflexions sur leWeb3 / Jour 1

Par Thomas Faivre-Duboz
11 décembre 2007
4 commentaires

Comme indiqué il y a quelques jours, je participe à la grand messe annuelle du web et des start-ups… à savoir LeWeb3. Je vous épargnerai le résumé intégral des conférences, et pour cause : avec toutes les rencontres du jour (clients, partenaires, …) j’ai à peine pu assister à la moitié ! 😉

Voici donc quelques réflexions sur « mes » moments forts de la conférence, et en tout cas ceux que je voudrais partager avec vous dans l’optique de blog centré sur la « conversion » des visiteurs au sens large.

Evan Williams – Fondateur de Twitter

J’ai tout d’abord trouvée l’intervention du fondateur de Twitter (service proche de la messagerie instantanée) très mitigée… (tiens, d’ailleurs, il est en train de s’asseoir à côté de moi pour la conférence actuelle de 17h40 😉 ). Très intéressante , d’abord, par l’approche qu’il a adopté lors de la création de ce service minimaliste. Son crédo: de la contrainte naît l’usage. Les services en général ont une facheuse tendance à vouloir proposer toujours plus : plus de fonctionnalités et donc, au final, plus de complexité. Si Twitter a réussi, c’est notamment parce qu’il a contraint l’utilisateur à envoyer des messages de 140 caractères maximum.

Human interface cognitive load is proportional to the number of clicks / keystrokes / gestures

Ses autres exemples pour illustrer son interrogation « What can you create by taking away » / « Que pouvez-vous créer en enlevant des fonctionnalités ? » : Facebook a décollé parce qu’il s’est d’abord limité aux universités, Google a réussi parce qu’il a fait la même chose que Yahoo sans 99% des autres fonctionnalités. Pour faire un parallèle avec une conception de site internet efficace, cela fait ressortir une chose fondamentale : donnez des indications claires à vos visiteurs. Cessez de pousser les 10 priorités internes et sachez prioriser parmi celles-ci. Qu’est-ce qui est important pour votre business ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ? Comme on le dit souvent, votre site internet doit être le reflet de votre stratégie !

Le problème de son intervention apparut en fait à la fin… dès que la question de la monétisation de Twitter est apparue. J’ai tendance à penser que si la monétisation n’est pas évidente dès le départ pour les créateurs du site, elle le restera (très) longtemps pour ceux qui seront censés financer le service (à savoir les annonceurs, ou le public). Quand je vois des acteurs écarter de façon aussi cavalière la question de la monétisation, j’ai peur que l’euphorie ne retombe pour tout le monde d’ici quelques mois.

Philippe Starck – What is social about design
Le pape français du design a parlé de tout sauf de web, donc de design, de lui… et il faut avouer que cela fut très rafraichissant. Avec un accent français caricatural, il a décrit sa manière d’aborder le processus de création et le design. Puisque quelques mots valent plus qu’un long discours, voici la toute fin de son intervention, avec le fameux blogueur Robert Scoble qui lui demande son avis sur le Kindle d’Amazon, le nouvel e-book qui a fait beaucoup parler de lui. J’aime sa manière simple d’aborder les produits et leur ergonomie … si cela pouvait être le cas pour l’ensemble des responsables de site 😉

L’impact d’internet sur le design
A retenir, la sortie prochaine de MyDeco.com, e-commerçant de mobilier et de décoration américain avec des promesses assez intéressantes concernant l’assortiment de produits, et la prévisualisation en 3D des pièces meublées… Démo prometteuse !

A part ca, beaucoup de rencontres intéressantes avec Criteo, Holistis

PS: j’entends en ce moment beaucoup parler d’Amadesa, un outil destiné à améliorer la conversion via de l’analyse d’audience et du testing : qu’en pensez-vous ?

A demain !

4 commentaires sur cet article

  • txuninho
    12 décembre 2007

    à défaut de pouvoir assister en live au web3, c’est bien de pouvoir avoir des feedbacks ; vivement la suite
    Je viens de jeter un Å“il rapide sur Amadesa; çà a l’air de ressembler beaucoup à Google Optimizer; cela mériterait d’être testé.

  • Patrice
    12 décembre 2007

    Amadesa : je les connais… J’ai bossé un peu avec eux. Leur outil est assez génial, mais étant parti « trop tot » de mon ancien poste, je n’ai pas pu le tester vraiment à fond… en tous cas, je rebosserai surement avec eux 🙂 Si tu veux, j’ai déjà un contact là bas…

  • Capitaine Commerce
    12 décembre 2007

    Salut, j’ai eu l’occasion de rencontrer un des fondateurs d’Amadesa et son produit m’a largement convaincu, même si il n’est pas révolutionnaire.
    En revanche, il semble suffisament puissant pour mettre en place très rapidement de très bon tests d’usabilité pour des formulaires ou des pages de processus d’achat.
    Pour info, je sais qu’il est en cours de test chez nous et je pourrais te tenir au courant si tu veux.
    En revanche, c’est pas donnée : 3000$/mois et par page.

    PS : j’ai trouvé l’intervention de Starck très drôle, mais aussi très bidon, sachant qu’il fait le même numéro depuis plus de 20 ans. En plus, ce qu’il théorise n’est rien de plus que ce qu’on apprend dans les écoles de design dit avec une bonne dose d’humour frenchy. M’enfin bon, Starck, je suppose, il s’en fout de mon avis.

  • Thomas Faivre-Duboz
    12 décembre 2007

    Merci pour vos retours… j’en reparle dans l’article suivant 😉

Laisser un commentaire

Articles qui pourront vous intéresser
Contactez-nous
Pour obtenir plus d'informations sur nos activités et discuter de vos projets directement avec nos consultants, nous vous invitons à nous contacter.
Nous contacter
En parcourant converteo.com, vous acceptez notre utilisation des cookies.