Le Blog des consultants Converteo
Ce blog est alimenté par les consultants de Converteo. Découvrez aussi notre site pour plus d’informations sur le cabinet et ses prestations.

Retour aux articles du blog

Google Analytics : tag e-commerce, bonnes pratiques (Astuce N°3)

Posté dans Web analytics
Par Thomas Faivre-Duboz
19 août 2009
19 commentaires

Nouvel épisode dans notre série d’articles sur Google Analytics : comment bien implémenter et exploiter le tag de transaction e-commerce Google Analytics ?

Tag commerce électronique Google Analytics, bonnes pratiques
Comme vous le savez, le tag e-commerce sert à mesurer les transactions réalisées sur votre site e-commerce. Il est généralement placé en fin de processus, sur une page de confirmation vue par tous les visiteurs ayant réalisé un achat sur votre site. Lorsque le visiteur voit cette page lui signifiant la prise en compte de sa commande, le tag Google Analytics remonte toutes les informations disponibles concernant l’achat (sous réserve des champs disponibles dans Google Analytics)…

Seulement, quelques champs révèlent des surprises et ne sont pas si faciles à utiliser ou à exploiter. Nous allons traiter ici trois points méconnus du code Google Analytics :

  1. Comment générer un order ID unique pour le tag e-commerce lorsqu’on n’en dispose pas ?
  2. Comment utiliser le champs affiliation dans le code e-commerce Google Analytics ?
  3. Comment bien formater les prix pour Google Analytics ?

1. Comment générer un order ID unique pour le tag e-commerce lorsqu’on n’en dispose pas ?
Remarquez que le tag e-commerce se compose en plusieurs parties (voir un exemple complet en fin d’article) : d’abord l’initialisation d’une transaction (addTrans), puis l’ajout de un ou plusieurs produits (addItem). Pour « relier » les produits achetés à la transaction, Google Analytics utilise le champ Order ID, qui est répété dans les deux parties du tag. Pour chaque transaction comportant un ou plusieurs produits, le champ Order ID doit donc contenir un identifiant absolument unique. La plupart du temps, votre site Internet pourra générer cet identifiant unique sous la forme d’une variable (PHP, Java, …) que vous pourrez utiliser pour remplir ce champ. Mais quid si ce n’est pas le cas ? Si votre site a été codé sans prendre en compte cette contrainte ?
Pour palier ce problème, la bonne pratique est d’utiliser un timestamp javascript. Kézako ? Un timestamp, c’est l’expression d’une date et d’une heure selon un format défini. On peut définir un timestamp en millisecondes qui permet de séparer facilement des identifiants uniques. Il suffit de déclarer une variable « d » qui stockera ce fameux timestamp, et de l’appeler au moment où Google Analytics l’attend, c’est-à-dire au niveau des deux variables Order-ID, tout en veillant à enlever les guillemets. Voici un exemple de code (regroupé en quelques lignes pour simplifier la lecture).

[cc lang= »javascript »]
var d = new Date();
try {
var pageTracker = _gat._getTracker(« UA-XXXXXXX-X »);
pageTracker._trackPageview();
pageTracker._addTrans(d.getTime(), »x », »x », »x », »x », »x », »x », »x »);
pageTracker._addItem(d.getTime(), »x », »x », »x », »x », »x »);
pageTracker._trackTrans();
[/cc]

Et c’est tout ! Vous pourrez vérifier que vos timestamps remontent correctement en allant regarder le rapport Commerce électronique > Transactions dans Google Analytics.

2. Comment utiliser le champs affiliation dans le code e-commerce Google Analytics ?
Comme vous l’avez peut-être remarqué, un champ optionnel « affiliation » est disponible dans la partie d’initialisation de la transaction. L’utilisation proposée par Google est de placer ici, si disponible, le nom de la société d’affiliation ayant généré la transaction, ou le nom de la boutique ayant généré une transaction (si vous avez plusieurs boutique sur votre site). Mais vous pouvez placer ici n’importe quelle autre information spécifique à votre métier. Pour un de nos clients, nous avons par exemple décidé d’indiquer ici le mode de paiement : carte bleue, virement ou chèque. En fonction du mode de paiement choisi et de la page de confirmation, vous pourrez donc faire remonter cette information dans le tag e-commerce.
Le problème, c’est que ce champ optionnel ne dispose d’aucun rapport prédéfini affiché dans Google Analytics. Donc : vous aurez beau définir cette variable « affiliation », les données ne s’afficheront pas dans les rapports classiques de Google Analytics. La solution est de créer un rapport personnalisé (attention, un rapport personnalisé dépend d’un compte d’utilisateur et non d’un profil…).
Pour ce faire :
1)Cliquer sur rapport personnalisé, puis créer un rapport.
2)Ajouter comme statistique « Commerce électronique > Transactions » en glisser déplacer dans la première case bleue.
3)Ajouter comme dimension « Commerce électronique > Affiliation » en glisser déplacer dans la première case verte.
4)Renommer le rapport, et enregistrer…. c’est tout. Le rapport sera maintenant toujours disponible dans les rapports personnalisés.

En voici un exemple :

Modes de paiement Google Analytics

3. Comment bien formater les prix pour Google Analytics
On a souvent constaté de nombreuses erreurs de mesure de l’e-commerce chez nos clients, notamment pour la remontée des prix des produits. Rappelons que les prix contenant des décimales doivent contenir un « . » (point) et non une « , » (virgule). La raison en est simple : Google Analytics étant d’origine américaine, la virgule est un séparateur de milliers et le point se situe avant les décimales (1999,99 euros s’écrit aux US 1,999.99). Mais Google Analytics a aussi bien du mal à interpréter les nombres contenant des caractères spécifiques tels que les espaces ou les caractères de devises (€, $, £).

Pour que Google Analytics comprenne le prix que vous essayez de faire remonter, n’utilisez jamais de virgule, d’espace, ni de caractères de devises, et séparez les décimales avec un point. La variable de prix d’un article coûtant 1999,99€ doit donc être ‘1999.99’ … et rien d’autre !

 

Pour rappel, voici un exemple de tag e-commerce standard :
[cc lang= »javascript »]
pageTracker._addTrans(
« 1234 », // Order ID
« Mountain View », // Affiliation
« 11.99 », // Total
« 1.29 », // Tax
« 5 », // Shipping
« San Jose », // City
« California », // State
« USA » // Country
);
pageTracker._addItem(
« 1234 », // Order ID
« DD44 », // SKU
« T-Shirt », // Product Name
« Green Medium », // Category
« 11.99 », // Price
« 1 » // Quantity
);
pageTracker._trackTrans();
[/cc]

19 commentaires sur cet article

  • Antonin
    19 août 2009

    Merci pour cet article très intéressant !

    J’ai un problème rédhibitoire avec Analytics, comment tracker correctement les ventes lorsqu’il est impossible d’injecter un code dans la page de paiement CB du prestataire bancaire ?

    Car souvent il n’y a pas de retour vers le site marchand, en plaçant le tracking juste avant le paiement on prend le risque d’intégrer une vente qui n’a pas été payée…

    J’avoue chercher une solution à ce problème depuis longtemps sans succès pour le moment 🙂

  • canap
    22 août 2009

    Salut Antonin,

    Pourquoi ne pas demander à ton intermédiaire de paiement de renvoyer vers une page de ton site (contenant le tag e-commerce) annonçant que la transaction a été réalisée avec succès ?
    De cette façon, tu pourras tracker les ventes réelles.

    La solution n’est toutefois pas parfaite, car si l’internaute est super pressé ou que le système de redirection est un peu trop long, il risque de fermer la fenêtre avant le retour sur ton site.

    Canap

  • Antonin
    24 août 2009

    Hello,

    Merci pour ta suggestion, le soucis se pose lorsqu’il n’est pas possible de demander à l’intermédiaire de paiement un retour auto, parfois il n’y a qu’un lien « cliquez pour revenir sur la boutique »

    Je sais qu’il existe une solution en passant par un serveur externe, mais impossible de trouver de bonnes explications pour le faire… !

  • Julien Coquet
    25 août 2009

    Plus « simple » mais moins fiable en terme de commandes finalisées:

    placer le code de suivi e-commerce sur le bouton « passer au paiement sur le site tiers » pour capturer l’intention d’achat.

    La réconciliation des commandes non-confirmées peut se faire a posteriori.

  • Antonin
    25 août 2009

    C’est vrai que je n’avais pas pensé à le mettre sur le bouton, merci pour l’astuce ! Si le nombre de commandes n’est pas élevé un contrôle à posteriori est certainement possible sans que ce soit trop fastidieux…

    Si on génère beaucoup de commandes, on peut éventuellement penser à déterminer le % de clients abandonnant sur la page de paiement chez le prestataire bancaire pour adapter en conséquence.

    Je travaillais avec une agence il y a quelques mois qui m’avait mis un tracking hyper précis des ventes grâce à un script hébergé sur un serveur externe, mais impossible de trouver plus d’infos sur le web (ni de demander à l’agence qui l’a développé uniquement pour ses clients bien évidemment 😉 )

  • Rodolphe
    19 décembre 2009
  • Philip
    07 septembre 2011

    Nous lançons une solution Saas de gestion e-commerce pour les marchands en ligne, complémentaire d’analytics, avec gestion Seo, comparateur de prix, fidélisation, merchandising.

    A tester sur Trackfeeder.fr

  • Galle Nicolas
    06 octobre 2011

    trackfeeder :
    C’est clair que ca manquait, un outil comme ca !

  • Philippe
    04 janvier 2012

    Une quetsion toute bête à laquelle je ne trouve pas de réponse sur le site support de GA ni sur des forums : les variable « total » et « unit price » doivent-elles être HT ou TTC ?

  • Anonymus
    05 janvier 2012

    Bonjour,

    Si vous entrez les données HT, alors elles apparaitront HT dans GA.
    Si vous les entrez TTC,…
    Après, c’est à vous de voir ce qui vous intéresse le plus.
    Personnellement, nous entrons tous les chiffres TTC.
    Nous recherchons un indicateur, pas un outil de compta 🙂

    Voilà!

  • Mathilde
    15 juin 2012

    Bonjour,

    J’aurais une question assez simple:
    Est-il possible d’insérer des variables personnalisées dans un tag e-commerce de Google Analytics?

    Merci d’avance,

    Mathilde

  • Thomas Faivre-Duboz
    15 juin 2012

    Bonjour,

    Oui, mais il vaut mieux les placer avant un trackpageview ou un tracktrans qui permettront de faire la remontée des variables avant la sortie du site ou la continuation vers une autre page.

    Cdt,

  • Mathilde
    15 juin 2012

    Merci pour votre réponse rapide! 🙂

    Le problème est que je veux remonter des informations concernant la commande. En posant le tag trafic sur la page de confirmation de commande, je ne peux remonter que des infos sur le trafic, non?

    Cdt,

  • Thomas Faivre-Duboz
    15 juin 2012

    Sur une page de confirmation, on pose en général : le tag générique, le tag e-commerce, et optionnellement, des customvar.

    Cdt,

  • Mathilde
    15 juin 2012

    ok,

    Merci pour ces renseignements 🙂

    Bonne journée

  • Philip
    15 juin 2012

    Le problème du tag de conversion analytics, c’est qu’il va vous manquer des commandes, par exemple toutes celles en paiement CB pour lesquelles le client n’est pas revenu sur le site après son paiment sur l’interface de la banque.
    On voit des écarts jusqu’à 30% sur certains comptes.
    Dans le meêm genre, à contrario, vous allez trouver toutes les commandes par chèqyes, qui en réalité ne sont pas forcement payées.

    Au final, les chiffres de CA donnés par analytics sont assez peu exploitables par manque de fiabilité.

  • Thomas Faivre-Duboz
    15 juin 2012

    Bonjour,

    C’est tout le sujet des commentaires précédents !

    Cdt,

  • Mathilde
    18 juin 2012

    Bonjour,

    C’est encore moi, j’ajoute des petits détails à ma questions de base (« est-il possible de mettre des variables perso sur un tag e-commerce? »).

    – Il y a une redirection directement de ma page de paiement vers une page de confirmation. je placerai le tag sur la page de confirmation.

    – Le tag e-commerce permets de remonter des informations sur le produit acheté (prix, quantité, etc), je souhaiterais avoir des infos supplémentaires sur ces achats en ajoutant des variables perso sur chaque ligne de produit, est-ce possible?
    Si oui, connaissez-vous un doc ou un article qui explique la mise en œuvre.

    Merci d’avance

    Cordialement,

    Mathilde

  • Thomas Faivre-Duboz
    18 juin 2012

    Bonjour,

    Je pense que le mieux est que vous lisiez la documentation de base de Google Analytics : https://developers.google.com/analytics/devguides/

    Cdt,

Laisser un commentaire

Articles qui pourront vous intéresser
Contactez-nous
Pour obtenir plus d'informations sur nos activités et discuter de vos projets directement avec nos consultants, nous vous invitons à nous contacter.
Nous contacter
En parcourant converteo.com, vous acceptez notre utilisation des cookies.