Le Blog des consultants Converteo
Ce blog est alimenté par les consultants de Converteo. Découvrez aussi notre site pour plus d’informations sur le cabinet et ses prestations.

Retour aux articles du blog

Les enjeux de l’App Store Optimization (ASO) – Faire émerger votre application sur le store

Posté dans Non classé
Par Converteo
28 octobre 2014
1 commentaire

Les enjeux de l’App Store Optimization (ASO) – Faire émerger votre application sur le store.

Qu’est-ce que l’ASO ?

L’ASO (App Store Optimization) est la pratique qui vise à optimiser la visibilité de votre application sur les stores d’applications mobiles  (Appstore, Google Play, …). Cette optimisation du « ranking » pour différentes recherches données est une cousine du SEO (Search Engine Optimization), dont elle reprend les principes clés.

Pourquoi est-ce important ?

Les stores permettent aux utilisateurs, via un moteur de recherche, de trouver des applications à partir de mots clés renseignés. Une bonne maîtrise du principe et des leviers de l’ASO permet de faire ressortir votre application en bonne position, au détriment de celles de vos concurrents.

Se distinguer sur un marché ultra-concurrentiel…

Aujourd’hui l’Appstore possède plus de 950 000 applications, et le Google Play plus d’1 million. Ne pas s’occuper de l’ASO de votre application, c’est clairement prendre le risque que celle-ci se perde dans les limbes de son store, devenant ainsi difficilement accessible voire inaccessible aux mobinautes. Il est donc indispensable que vous vous distinguiez de vos concurrents pour « ressortir » avant eux lorsque votre potentiel utilisateur lance une recherche qui vous correspond. Vous distinguer vous permettra d’optimiser votre taux de téléchargement.

…En suivant les usages de vos utilisateurs

Cet objectif de distinction est d’autant plus fort que, d’après une étude menée par le cabinet Forrester, naviguer sur le moteur de recherche des stores est la 1ère manière de trouver une application (En 2nde position : le bouche à oreille entre amis, et en 3ème : le téléchargement des applications proposées par les stores comme « Les plus téléchargées » ou « les plus populaires »). Avoir un bon classement dans les résultats de recherche vous permet donc d’être plus visible aux yeux d’un utilisateur déjà très sollicité.

Comment ça marche ?

Chaque store a ses propres règles de classement des applications mais Apple et Google ne sont pas très bavards quant à leurs fonctionnements. Néanmoins, les quelques déclarations de ces deux acteurs ainsi que les retours des communautés de développeurs et de spécialistes nous permettent d’appréhender certains leviers de l’ASO. Les voici :

  • Les informations que vous devez renseigner sur votre application lors de son dépôt sur les stores
  • Le nombre de téléchargement de votre application sur les différentes plateformes
  • Les informations relatives aux usages faits de votre application
  • Les avis de vos utilisateurs

Les informations renseignées lors du dépôt de votre application sur le store

  • L’éditeur : il est important que vous soyez l’éditeur de votre application sur un store pour mieux ressortir et envoyer un signal fort à vos prospects. Ne déposez donc pas votre application sur le compte de votre agence, d’autant plus que la création de compte sur l’Appstore ou sur le Google Play n’est plus très compliquée.
  • Le nom de l’application : il faut qu’il soit clair pour que le prospect comprenne rapidement de quoi il s’agit. Astuce : rajouter un mot clé dans le titre permet d’améliorer votre positionnement.
  • L’icône : une des premières choses que l’utilisateur voit. Ne négligez pas cet élément, prenez le temps qu’il faut pour arriver à un résultat clair et percutant (l’icône sera présente sur les stores mais aussi sur le bureau du téléphone de votre utilisateur).
  • Les mots-clés : lors d’une recherche, un utilisateur renseigne souvent un seul mot clé. En déposant une application vous pouvez lui associer une dizaine de ces mots-clés. Avant de choisir les vôtres, faites un benchmark des résultats qui ressortent en tapant vos mots clés sur les stores pour les ajuster.
  • Le descriptif : la description de votre application doit être très claire pour être comprise rapidement. Commencer par 2-3 lignes d’une description complète et percutante puis lister à l’aide de bullet points chaque fonctionnalité clé en expliquant de manière synthétique son fonctionnement et sa plus-value.
  • Les screenshots : vous pouvez en associer environ 5 à chacune de vos applications, et ils seront visibles sur les stores. Eléments importants, ils présentent visuellement ce qu’est vraiment votre application une fois téléchargée. Notre recommandation est d’illustrer les fonctionnalités clés que vous avez déjà listées dans le descriptif par ce moyen pour appuyer votre message. A noter : sur le Google Play vous pouvez aussi rajouter une vidéo de promotion de votre application (des solutions simples existent sur internet pour créer ces vidéos). Une bonne vidéo est un élément intéressant pour l’utilisateur et peut vous permettre d’améliorer votre ranking. Si certains de ces éléments ne participent pas directement à l’ASO, ils ne sont pas moins utiles pour autant, puisqu’ils participent à convaincre le mobinaute de télécharger votre application une fois qu’il l’aura trouvée.

Le nombre de téléchargements

Google valorise depuis un certain temps le taux de croissance du nombre de téléchargements de votre application sur 30 jours. Pour Apple, le nombre de téléchargements lors des 3-4 derniers jours d’une application a longtemps été un des principaux éléments pour le classement d’une application sur l’Appstore. Cela a donné lieu à des déviances en particulier avec les Appboosters (voir l’article sur la promotion des applications). Apple a répondu en sanctionnant ces acteurs et en pondérant ce critère avec celui de l’usage fait des applications téléchargées, comme Google.

Les informations relatives aux usages faits de votre application

Google et Apple prennent maintenant tous les deux en compte comme critère de ranking l’usage qui est fait de l’application une fois que celle-ci est téléchargée. Pour cela, sont pris en compte le nombre de désinstallations ainsi que le nombre d’utilisateurs actifs. Ce critère vous fixe comme obligation de proposer à vos utilisateurs une application qui leur est utile et sur laquelle ils ont envie de revenir. Les applications « gadget » sont ainsi pénalisées, au profit d’applications avec une réelle valeur ajoutée. Cette obligation est doublée sur l’Appstore du critère de « fraîcheur » de votre application : sont ainsi valorisées les applications mises à jour régulièrement (tous les 2-3 mois). Vous montrez ainsi que vous faites vivre votre application, que vous évoluez pour répondre au plus près aux besoins de vos utilisateurs (d’où l’importance de tracker vos applications pour analyser l’usage que vos utilisateurs en font).

L’avis des utilisateurs

Comme nous venons de le voir, un utilisateur satisfait par votre application s’en servira régulièrement. Il peut en plus de cela s’exprimer directement sur les stores de deux manières : en laissant des commentaires, et/ou en notant votre application. Si il est aujourd’hui possible d’analyser la teneur (positive ou négative) d’un commentaire, nous n’avons pas réussi à savoir si Apple ou Google les prenaient en compte dans leur ranking. Les notes sont par contre sont bien prises en compte. Des notes positives vous aideront à ressortir de la masse, d’autant plus si elles sont nombreuses. A noter que des notes et des commentaires positifs pourront finir de convaincre vos prospects de télécharger votre application (ou l’inverse !). Ici aussi l’avis des pairs est important.

Conclusion :

Votre projet mobile doit pouvoir intégrer ces éléments dès l’étape de conception, et pas seulement à la sortie de l’application sur les stores. Ce sujet doit être clairement identifié dans le processus de mise en ligne de votre application, à la charge de votre prestataire ou de votre chef de projet.

N’oubliez donc pas l’essentiel : pour se démarquer, votre application doit séduire et doit plaire. Séduire pour être téléchargée, mais surtout plaire pour être utile et créer une récurrence dans son usage. Il faut que vous ayez ces critères en tête dès sa conception, et tout au long de sa vie sur le store, pour répondre au plus près aux réels besoins de vos utilisateurs.

1 commentaire sur cet article

Laisser un commentaire

Articles qui pourront vous intéresser
Contactez-nous
Pour obtenir plus d'informations sur nos activités et discuter de vos projets directement avec nos consultants, nous vous invitons à nous contacter.
Nous contacter
En parcourant converteo.com, vous acceptez notre utilisation des cookies.