J’y pense en voyant un article sur GrokDotCom, sur l’impact d’un changement de taille de police dans une page donnée. Celui-ci nous explique qu’une simple augmentation de la taille du titre a permis de baisser le taux de rebond (pourcentage d’entrées sur la page dont le résultat est un départ sans visite d’aucune autre page du site) de 7,5%, en utilisant Google Website Optimizer.

On se rend compte en étudiant ces cas « réels » que l’optimisation du taux de conversion peut ne pas impliquer de changements majeurs. Ici, le changement est plutôt basique… disons même « évident ». Il n’y a pas besoin de se plonger des heures dans du datacrunching pour cerner que la première page n’est vraiment pas très lisible. (Si l’on met de côté l’évolution de la taille des caractères, la deuxième page comporte même quelques défauts…)

L’analyse et l’optimisation du taux de conversion, c’est une démarche en soi… Si vous choisissez de regarder ces chiffres, vous aurez des résultats bien supérieurs à tout ce que vous pourrez investir en SEO, SEM, etc.. Donc: avant de vous faire peur en vous disant que vous devrez bouleverser votre site, dîtes vous que cela ne sera pas forcément le cas: il n’est pas tant question de savoir quoi regarder et quoi modifier que de choisir de regarder. Si vous faîtes cet effort, vous en verrez très vite les bienfaits 😉

Nos derniers articles