Il y a des thèses professionnelles plus professionnelles que d’autres… Je connais bien la thèse de Matthieu de Vivie car j’ai eu la chance d’être son tuteur pendant la rédaction de sa thèse en sortie du mastère MNT (HEC Paris – Télécom Paristech) dans lequel j’interviens. J’ai cherché à l’aider et le challenger autant que j’ai pu pour qu’il pousse sa réflexion au-delà des habituels lieux communs qu’on peut trouver sur le Net. Grâce à Florence Terray, il a pu rencontrer un grand nombre d’acteurs de la presse et son travail final est un must read pour qui aujourd’hui s’intéresse à l’avenir de ce secteur en pleine crise.

N’hésitez pas à lui faire un retour sur son travail et participer à la réflexion

Bonne lecture

En complément, je vous invite à découvrir deux news récentes qui témoignent de la crise de la presse et de ses errements concernant son avenir :

  • Pour lutter contre la contraction du marché publicitaire en période de crise, Rupert Murdoch veut rétablir un modèle payant sur ses sites de presse (via Infos du Net)
  • Les experts (pas de précision sur leur identité, un peu léger comme travail journalistique) jugent qu’en migrant uniquement sur Internet, un journal économise 65 % de ses coûts mais perd 90 % de ses revenus (via le Monde)

La presse sur Internet peut-elle être rentable?

Nos derniers articles