J’ai eu la chance, il y a quelques jours, de recevoir le dernier né des petits livres rouges du marketing interactif. Je pensais qu’il y avait erreur. Ni rouge ni petit, le volume était habillé de noir et présentait sur la balance pas loin de 500 pages pour un format A4 assumé.

L'EBG publie la 5ème version du petit livre rouge du marketing interactif : internet marketing 2009

En feuillant rapidement l’ouvrage, vous découvrirez qu’il est construit en deux parties : des dossiers thématiques sur l’optimisation de votre présence en ligne et plus de 60 campagnes analysées.

Dans le monde des annonceurs et des agences média, où malheureusement trop souvent le côté créatif prime sur l’analyse de performance, l’amoureux des chiffres que je suis est souvent frustré de devoir se cantonner au nombre de visiteurs uniques pour juger de l’efficacité d’une campagne. Sur un canal interactif, vous jugerez que c’est un peu pauvre et qu’au final ça nous apprend bien peu de choses sur le niveau d’implication et la qualité du trafic touché. Dans Internet Marketing 2009, les agences jouent la transparence (maîtrisée). Les indicateurs de performance communiqués permettent d’en savoir un peu plus. Vous pourrez notamment passer quelques heures à étudier plus finement les taux de conversion des objectifs des dispositifs mis en place.

Comme moi, je m’imagine que vous regretterez cependant l’hétérogénéité de l’information et le fait que les indicateurs ne permettent pas d’évaluer les impacts business… Je sais que la mesure du R.O.I. n’est pas chose évidente, mais en période de crise, nous avons tous besoin de nous rassurer. Connaître le nombre d’inscrits et le nombre de visiteurs me permet de comprendre si le site est performant en terme de conversion visiteur vers inscrit. Mais qu’en est-il des inscrits qui deviennent inactifs et n’apporte pas de CA après leur inscription ? Quel intérêt de les mentionner, sinon celui de gonfler un indicateur…

La deuxième partie de l’ouvrage présente 12 dossiers thématiques pour faire le point sur les méthodes et outils permettant d’optimiser votre présence en ligne :

  • Créer son site
  • Moderniser son site Internet
  • Apprivoiser les moteurs de recherche
  • Dompter les bannières de publicité
  • Optimiser la relation avec l’internaute
  • Gérer des campagnes d’e-mailing
  • Générer du bouche à oreille
  • Intégrer l’univers des bloggueurs
  • Infiltrer les communautés
  • Développer son site ou service mobile
  • Diversifier les usages du mobile
  • Se préparer à demain

Vous aurez noté qu’une large place est laissée à la mobilité. Enjeu clef de l’année 2009, je peux vous garantir que je n’arrête pas d’en parler (Colloque IAB 2008) et que je vais encore en parler la semaine prochaine (Conférence sur le m-Commerce à Net Lille Métropole 2008).

Sur l’ensemble des dossiers, beaucoup d’interventions sont très pertinentes, d’autres le sont beaucoup moins. Globalement l’Internet Marketing 2009 est une lecture à ne pas louper, et un investissement à faire pour tous les responsables e-business ou marketing. En parlant du prix, nous avons d’ailleurs une réduction dont nous sommes heureux de vous faire bénéficier : le code promotion est blogconversion.

Alors n’hésitez plus à acheter, c’est par ici.

Pour ceux qui ne sont pas encore convaincus, et pour les autres, une section spécifique a été créée sur le site de l’EBG avec notamment un quizz pour tester votre niveau en marketing internet et la possibilité de feuilleter gratuitement des pages de ce livre.

Nos derniers articles