Dans la famille des indicateurs clefs de performance (ICP en français ou KPI – Key Performance Indicator en anglais), je vous présente le dernier né, fruit de la réflexion du cabinet Converteo : le taux de rebond e-Commerce.

Pour mémoire, le taux de rebond d’un site Internet représente le pourcentage de visites générées par ce site qui se limitent à une seule page vue. En d’autres termes, le visiteur arrive sur le site par une page quelconque et il le quitte immédiatement. Cet indicateur sert principalement à juger de la qualité d’un trafic. Son cousin direct est le taux de rebond d’une page, c’est-à-dire le pourcentage de visites qui commençant par la dite page ne se prolongent pas au-delà. Cet indicateur peut ensuite être ventilé par sources de trafic pour juger de la qualité du trafic et de la pertinence de la page d’arrivée pour ce trafic donné. Il est à noter que le taux de rebond peut également être étendu à la notion de visites n’excédant pas un certain nombre de secondes puisqu’il s’agit d’isoler les visites qui semblent témoigner d’une implication nulle.

En poussant la réflexion plus loin, dans le cadre du e-Commerce, on se rend compte que la faible implication n’est pas seulement caractérisée par la limitation à une page vue ou un temps de visite de moins de 10 secondes… Si je vous dis qu’un visiteur entre dans un magasin sans prendre un produit en main, vous me répondrez qu’il n’était pas très « intéressé » et je vous répondrai que vous avez raison ! C’est pourquoi, nous décrétons que tout visiteur qui ne se rend pas sur une fiche produit n’est pas un visiteur « intéressé ».

Vous l’aurez dès lors compris, le taux de rebond e-Commerce tel que nous l’avons défini est égal au pourcentage de visites sur un site e-Commerce qui ne passent pas par une fiche produit.

Vous remarquerez que cet indicateur n’est pas forcément « compatible » avec le taux de rebond classique d’un site, puisque le taux de rebond d’un site intégrerait les visites qui se limitent à une fiche produit alors que dans le taux de rebond e-Commerce de telles visites sont considérées comme de « qualité » car le visiteur est exposé au produit : il a le produit en main !

Naturellement, certaines visites du type « je viens vérifier le suivi de ma commande » sont injustement comptabilisées dans cet indicateur, mais je crois que même lorsque vous allez dans un magasin au SAV, il est toujours bon de vous voir ensuite un peu flâner entre les rayons et regarder les produits de près.

Grâce aux segments avancés de Google Analytics, vous pourrez rapidement calculer votre eCommerce Bounce Rate ! Pour certains sites que j’ai eu l’opportunité d’auditer, le chiffre que j’ai annoncé aux responsables les a fait frémir. Dites un chiffre entre 60% et 80%… Maintenant ils sont convaincus qu’il faut revoir la descente produit et certainement une partie de leur stratégie d’acquisition 😉

Nos derniers articles