Google possède sa solution d’analyse des sites Internet avec Google Analytics (ex Urchin), Microsoft aussi avec Microsoft Adcenter Analytics (ex Gatineau), et Yahoo ?C’est maintenant chose faite avec Yahoo ! Web Analytics, feu IndexTools qui avait été racheté courant 2008 par Yahoo ! sans que ce dernier ne dévoile le montant de cette transaction.Bien que pour le moment cette solution ne soit encore réservée qu’aux anciens clients d’Index Tools et qu’aux PME utilisant les servies SEM de Yahoo ! par le biais d’une version bêta privée dont la version finale ne sera disponible au grand public que début 2009, voici quelques images afin de vous faire patienter : Cette nouvelle solution permet à Yahoo ! de rattraper son retard et aussi de concurrencer le fameux Google Analytics. Pour cela, Yahoo ! offre une solution gratuite comme on pouvait s’y attendre, permettant la consultation des données brutes (1ère nouveauté) et en temps (quasi) réel (2ème nouveauté).Une bonne nouvelle ?Tout d’abord Google Analytics offrait jusque là des données avec un temps de latence d’environ 24h, là on nous les promet en quelques minutes, il faut voir ce qu’il en sera vraiment.Mais est-ce véritablement utile ? Bien que l’on puisse voir les effets d’une campagne publicitaire ou de la refonte d’un site au bout de quelques minutes, les entreprises possèdent-elles les ressources permettant d’exploiter ces données ? Il y a fort à parier que ce ne soit pas réellement le cas.En revanche, pour ce qui est de l’accès aux données brutes, cela offre un vrai plus puisque l’on peut ainsi se concentrer sur certains facteurs et créer ses propres indicateurs. Fonctionnalités facilitées grâce à la technique du « drag and drop » permettant à l’utilisateur de créer ou de modifier une liste de facteurs en les faisant simplement glisser d’une page à l’autre, ce qui était un avantage comparatif fort d’IndexTools.Et ce n’est là qu’une première étape dans la confrontation opposant Yahoo ! à Google puisque ce nouvel outil pourrait servir de tremplin (tout comme Google l’a fait avec Google AdWords) à Yahoo ! Marketing Searching et même pourquoi pas y être intégré (peut-être est-ce même déjà le cas dans la béta ?).Mais plus que Google, ce sont les éditeurs de solutions analytiques payantes comme Omniture et Xiti (pour ne citer qu’eux) qui ne voient pas ce nouvel arrivant d’un très bon Å“il car il les obligera à redoubler d’efforts, d’inventivité et d’ingéniosité afin de faire payer ce que d’autres proposent gratuitement.Cf ce commentaire de Dennis Mortensen, ancien COO d’IndexTools sur le forum Yahoo Web Analytics, suite à une question de Michael Notte. Je vous ai laissé le passage sur le RedBull dont Dennis est un grand amateur devant l’éternel.Hi Michael,>>No Red Bull anymore?! ;-)NEVER surrender! – But for some reason Y! only provide free Cokes inthe office. I am still advocating for the free Red Bulls, perhaps it’stime for an email to Jerry 🙂 – so he can focus on what matters, nowthat we are at $12.>>Okay, the new question is: when will it be opened for everybody likeGA is? :)Perhaps we are not competing with GA!?Cheersd.Nous voyons d’un très bon Å“il cette émulation et l’arrivée de fonctionnalités qui permettent de lier plus clairement site web et business : la saine concurrence permet de faire progresser tout le monde, fournisseurs, clients – et consultants 😉

Nos derniers articles