Privacy, CNIL : comment continuer à faire du marketing en 2021 ?

Webinar Privacy 08.02.2021
Par Converteo

Comment continuer à faire du marketing en 2021 ? Avec la disparition annoncée des cookies tiers et les récentes évolutions réglementaires menées par la CNIL, il devient de plus en plus compliqué de continuer à faire du marketing “comme avant”.

Le 21 janvier dernier, nos experts ont présenté un webinar afin d’identifier les différents impacts liés à ces évolutions et d’identifier des éléments de réponses afin de soutenir un marketing efficient en 2021.

Au programme :

  • Comment maximiser son taux de consentement ?
  • Comment continuer à piloter son analytics et son média ?
  • Comment continuer à activer ses audiences ?
  • Quelle organisation mettre en place ?

Présenté par :

Replay :

Pour compléter, vous pouvez lire également l’article de Petit Web : Converteo dessine le paysage de l’après cookies.

.

Par Converteo

Nos ressources associées

1 / 1

AI Act Européen : un cadre nécessaire, mais insuffisant dans la course mondiale à l’IA ?

Ce texte est-il adapté à la situation actuelle du marché ? Contient-il des failles ? Représente-t-il un frein ?

Data Privacy Framework : quelles conséquences ?

Le filtre de… Pierre-Eric Bénéteau, partner Analytics et Digital Products Avec plus de quinze ans d’expérience à la croisée du marketing et de ...

Google Analytics et la CNIL : le décryptage de Converteo

  Près de deux semaines se sont écoulées depuis la publication de la décision de la CNIL de mettre en demeure un gestionnaire de site web frança...

[Tribune Journal du Net] Faire de la web analyse en 2022 : s’adapter ou reculer

Article publié le 09 février 2022 dans le Journal du Net. L’année passée a vu émerger un ensemble d’évolutions dans l’usage des données webanalytics ...

[Infographie] Quelle stratégie adopter pour migrer vers GA4 ?

Le passage d’Universal Analytics à Google Analytics 4 est un processus qui peut s’avérer complexe. Afin de tirer le meilleur de l’outil, il est impor...

Gouvernance de la donnée : quelles spécificités selon le secteur d’activité ?

En moyenne dans une entreprise française, il y a 48% de “dark data”, c’est-à-dire de données non-classifiées et non-exploitées [1]. Or, les organisat...