CDP vs DMP : quelles différences ?

CRM 21.02.2024
CDP vs DMP quelles différences

Dans l’ère numérique actuelle, la gestion efficace des données est devenue un pilier fondamental pour les entreprises cherchant à optimiser leurs stratégies marketing et à améliorer l’expérience client. Au cœur de cette démarche se trouvent deux technologies clés : la Customer Data Platform (CDP) et la Data Management Platform (DMP). Bien que ces plateformes jouent des rôles cruciaux dans la manipulation des données, leurs fonctionnalités, objectifs, et types de données traitées diffèrent comme expliqué ci-dessous.

Nos experts et consultants sont à votre disposition pour vous accompagner dans la mise en place de votre CDP ou votre DMP, n’hésitez pas à nous contacter et découvrez nos services de conseil en data marketing

Table des matières

 

Qu’est-ce qu’une CDP ?

Définition et objectif d’une Customer Data Platform

La Customer Data Platform est une technologie conçue pour collecter, agréger, organiser, et activer les données clients à travers divers points de contact et sources de données. Son objectif principal est de créer un profil client unifié et accessible en temps réel, permettant ainsi une vision à 360 degrés du parcours client. Ce profil enrichi aide les entreprises à personnaliser leurs interactions marketing et à améliorer l’engagement client en se basant sur des données précises et consolidées.

A lire également : CDP : un nouvel eldorado ou une énième désillusion du marketing ?

Avantages clés d’une CDP pour la gestion des données clients

L’un des principaux avantages d’une CDP réside dans sa capacité à unifier les données clients provenant de multiples sources — qu’il s’agisse de données en ligne ou hors ligne, structurées ou non structurées. Cette consolidation facilite une compréhension totale du comportement et des préférences des clients, permettant aux entreprises de délivrer des messages personnalisés et pertinents. Par ailleurs, grâce à la mise à disposition des données en temps réel, les CDP permettent une réactivité et une adaptabilité importante dans la prise de décision et l’exécution des campagnes marketing.

Comment fonctionne une CDP ?

La CDP fonctionne en intégrant des données de diverses sources, telles que les sites web, les applications mobiles, les systèmes de point de vente, et les plateformes de réseaux sociaux. Elle utilise des identifiants uniques pour rassembler ces données autour de profils clients individuels. Les algorithmes de la CDP traitent ensuite ces informations pour nettoyer, dédupliquer, et enrichir les profils. Une fois ce processus achevé, les données sont stockées dans une base centralisée, prêtes à être activées pour des actions marketing ciblées, de la personnalisation de contenu, ou encore pour des analyses approfondies.

Exemples d’utilisation de CDP dans différents secteurs

Les CDP trouvent leur utilité dans une multitude de secteurs, chacun avec ses enjeux et objectifs spécifiques. Dans le commerce de détail, par exemple, une CDP peut aider à personnaliser l’expérience d’achat en ligne en recommandant des produits basés sur les préférences passées et le comportement de navigation. Dans le secteur bancaire, elle peut être utilisée pour améliorer la satisfaction client en fournissant des conseils financiers personnalisés. De même, dans le domaine du tourisme, une CDP permet de créer des offres sur mesure, améliorant ainsi l’engagement client et augmentant les taux de conversion.

Qu’est-ce qu’une DMP ?

Définition et objectif d’une Data Management Platform

La Data Management Platform (DMP), ou plateforme de gestion des données, est conçue pour collecter, organiser et activer les données d’audience provenant de diverses sources, notamment les données de navigation, les cookies, et les données publicitaires. Son objectif principal est de segmenter les audiences pour optimiser les campagnes publicitaires et le ciblage programmatique. En consolidant les données d’audience, les DMP permettent aux annonceurs et aux éditeurs de prendre des décisions éclairées basées sur les comportements, les intérêts, et les interactions des utilisateurs à travers le web.

Avantages clés d’une DMP pour la gestion des données d’audience

L’un des principaux avantages d’une DMP réside dans sa capacité à agréger de vastes volumes de données provenant de sources diversifiées, permettant ainsi une analyse approfondie et la création de segments d’audience précis. Cela aide les entreprises à améliorer l’efficacité de leurs campagnes publicitaires en ciblant les bons utilisateurs avec les messages les plus pertinents. De plus, les DMP facilitent l’intégration avec d’autres plateformes, telles que les DSP (Demand-Side Platforms) et les SSP (Supply-Side Platforms), rendant possible une exécution fluide des campagnes publicitaires sur différents canaux.

Comment fonctionne une DMP ?

Le fonctionnement d’une DMP commence par la collecte de données à partir de sources multiples, incluant les sites web, les applications, et diverses plateformes publicitaires. Ces données sont ensuite normalisées et classifiées selon divers critères, tels que le comportement en ligne, les intérêts démographiques, et les habitudes de consommation. Sur la base de cette classification, les utilisateurs sont segmentés en groupes cibles, permettant ainsi aux annonceurs de déployer des campagnes publicitaires hautement personnalisées. Enfin, les performances de ces campagnes sont analysées, offrant des insights précieux pour l’optimisation continue des stratégies de ciblage.

Exemples d’utilisation de DMP dans le marketing et la publicité

Par exemple, pour une campagne publicitaire en ligne, une DMP peut identifier les segments d’audience les plus susceptibles d’être intéressés par le produit ou le service proposé, permettant ainsi de concentrer les efforts publicitaires sur ces groupes spécifiques pour maximiser le retour sur investissement. Dans le secteur de l’édition, les DMP aident à comprendre les préférences et comportements des lecteurs, facilitant la personnalisation des contenus et la monétisation des espaces publicitaires.

CDP vs DMP : les différences fondamentales

Dans l’univers de la gestion des données, comprendre les nuances entre les Customer Data Platforms (CDP) et les Data Management Platforms (DMP) est crucial pour les entreprises qui cherchent à optimiser leur stratégie data-driven. Bien que les deux plateformes jouent un rôle important dans l’amélioration de l’efficacité marketing grâce à l’utilisation des données, elles se distinguent par leurs objectifs, leurs capacités et leurs applications.

Différence n°1 : Objectifs et fonctionnalités

CDP : 

La Customer Data Platform est essentiellement orientée vers la création d’un profil client riche et unifié, rassemblant des données de première partie issues de multiples sources. L’objectif est d’offrir une compréhension globale de chaque client pour personnaliser l’expérience utilisateur à tous les niveaux de l’interaction. Les fonctionnalités des CDP incluent l’intégration de données offline et online, le nettoyage et la consolidation des données, ainsi que la possibilité de créer des segments de clients dynamiques pour des campagnes marketing personnalisées.

DMP :

La Data Management Platform, en revanche, est conçue pour optimiser le ciblage publicitaire et améliorer l’efficacité des campagnes publicitaires digitales. En collectant et segmentant des données d’audience anonymes, comme les cookies, les DMP permettent aux annonceurs de comprendre les tendances de comportement à grande échelle et d’affiner leurs stratégies publicitaires pour cibler des segments d’audience spécifiques avec une grande précision.

Différence n°2 : type de données gérées

CDP :

Les CDP se concentrent sur les données first-party, englobant des informations détaillées sur le client, telles que l’identité, les comportements d’achat, les préférences et l’historique d’interaction. Cela permet une personnalisation approfondie et une segmentation basée sur des critères riches et multidimensionnels.

A lire également : Exploitation de la 1st party data : Retour d’expérience – Accor & Samsung

DMP :

À l’opposé, les DMP traitent principalement des données anonymes (third-party data). Ces données, souvent collectées via des cookies et des pixels de suivi, offrent une vision macroscopique des tendances d’audience sans révéler l’identité spécifique des utilisateurs. Cela est particulièrement utile pour le ciblage publicitaire à large échelle, mais moins pour les interactions personnalisées à niveau individuel.

Différence n°3 : durabilité et utilisation des données

CDP :

Les données au sein d’une CDP sont destinées à un usage à long terme, alimentant une stratégie continue de fidélisation et d’amélioration de l’expérience client. La richesse et la pérennité des données clients permettent d’ajuster et d’optimiser les stratégies marketing au fil du temps, en fonction de l’évolution des comportements et des préférences des clients.

DMP :

Les données gérées par une DMP ont généralement une durée de vie plus courte, reflétant la nature éphémère des cookies et des identifiants de suivi. Les informations sont utilisées pour des campagnes publicitaires à court terme, nécessitant une actualisation constante pour rester pertinentes et efficaces.

Différence n°4 : intégration dans l’écosystème technologique

CDP :

L’intégration d’une CDP dans l’écosystème technologique de l’entreprise est profonde et multidimensionnelle. Elle interagit avec le CRM, les systèmes de gestion de contenu, les plateformes de commerce électronique, et d’autres outils de marketing digital pour activer les données clients à travers une multitude de canaux, soutenant ainsi une expérience client cohérente et personnalisée.

DMP :

La DMP, bien qu’importante dans l’écosystème publicitaire digital, a une portée d’intégration plus limitée, focalisée sur l’amélioration du ciblage et de la diffusion des publicités. Elle s’intègre principalement avec des plateformes publicitaires comme les DSP.

Choisir entre CDP et DMP selon vos besoins

La décision d’intégrer une Customer Data Platform (CDP) ou une Data Management Platform (DMP) dans l’écosystème technologique de votre entreprise ne doit pas être prise à la légère. Chaque plateforme offre des avantages uniques et répond à des besoins spécifiques en matière de gestion des données. Comprendre ces nuances est essentiel pour aligner votre choix avec la vision stratégique et les objectifs commerciaux de votre organisation.

Identifier les besoins spécifiques de gestion de données de votre entreprise

La première étape dans le choix entre une CDP et une DMP est de définir clairement vos besoins en matière de données. Posez-vous les bonnes questions :

  • Quels sont vos objectifs principaux en matière de données ? Visez-vous à améliorer l’expérience client par une personnalisation poussée, ou votre priorité est-elle l’optimisation des campagnes publicitaires ?
  • Quel type de données avez-vous besoin de collecter, gérer et activer ? Des données identifiées centrées sur le client ou des données anonymes pour le ciblage d’audience ?
  • Avez-vous défini une vision à long terme pour cultiver vos relations clients et intensifier votre engagement marketing ?

Si votre entreprise vise à construire et à entretenir des relations durables avec vos clients, en leur offrant une expérience hautement personnalisée à chaque point de contact, une CDP pourrait être l’outil idéal. Alors que si votre objectif principal est d’optimiser le ciblage et la performance des campagnes publicitaires digitales, une DMP pourrait être plus adaptée à vos besoins.

Conseils pour une intégration réussie d’une CDP ou d’une DMP dans votre système existant

L’intégration d’une CDP ou d’une DMP dans votre architecture technologique existante nécessite une planification minutieuse et une exécution stratégique. Considérez les éléments suivants pour assurer une transition en douceur :

  • Évaluez la compatibilité de la plateforme avec vos systèmes actuels, y compris les CRM, les plateformes de marketing automation et les outils d’analyse.
  • Planifiez une phase de mise en œuvre qui inclut la formation des équipes et le transfert de connaissances pour maximiser l’utilisation de la plateforme.
  • Assurez-vous que les politiques de conformité et de sécurité des données sont respectées, en tenant compte des réglementations telles que le RGPD.

A lire également : Quels sont les prérequis pour mettre en place une CDP ?

 

Conclusion

Le choix entre une CDP et une DMP dépend intrinsèquement des objectifs spécifiques de votre entreprise, de votre stratégie de données, et de la manière dont vous souhaitez engager vos clients et audiences. Une compréhension approfondie de vos besoins en matière de données et une évaluation claire des capacités de chaque plateforme sont cruciales pour prendre une décision éclairée. En fin de compte, que vous optiez pour une CDP, une DMP, ou même une combinaison des deux, l’objectif reste le même : exploiter la puissance des données pour conduire votre entreprise vers de nouveaux sommets.

Nos ressources associées

1 / 1

CDP : un nouvel eldorado ou une énième désillusion du marketing ?

C’est en quelque sorte le chaînon manquant entre le marketing, l’IT/Data et les commerciaux. Et pourtant !

Les CDP, nouvelle panacée du Data Marketing ? – Yearbook 2022 EBG

De quoi parle-t-on lorsque l’on évoque le data marketing et ses enjeux en 2022 ? Dans sa définition la plus stricte, le data marketing désigne la dis...

Quels sont les prérequis pour mettre en place une CDP ?

Les Customer Data Platforms ou CDP s’imposent progressivement au sein des entreprises “data-driven”. Mais quels sont les points à prendre en compte.....

Les CDP, un ajout pertinent dans l’écosystème des annonceurs

Cet article qui traite sur les Customers Data Platform a été publié sur Viuz.  Avec la multiplicité des canaux à activer, une concurrence toujours pl...

DMP, CDP, Datalake, DSP, Marketing Automation… Quelles solutions pour réaliser vos cas d’usage marketing ?

Le 18 juin prochain, Converteo et mediarithmics s’associent et vous proposent de venir échanger lors d’un petit-déjeuner sur la thématique : Quel éco...

Contenu e-commerce optimisé : une feuille de route pragmatique pour vous booster à l’IAG

Ces derniers mois, au sein des projets pilotes que nous avons réalisés pour nos clients, nous avons vérifié les estimations par l’expérience